Projet EMILE

Un constat, un projet

Un des axes forts de notre projet d'établissement est l'ouverture aux autres et au monde. Dans cette optique, et en partant du constat de l'aisance toute relative dans le domaine des langues pour une majorité de nos concitoyens alors que celle-ci prend toujours une place plus importante dans notre quotidien, nous avons choisi de développer pour nos élèves la pratique de la langue anglaise, afin que cette langue ne soit plus considérée comme une barrière aux échanges, mais qu'elle devienne un véritable outil de compréhension et de solidarité envers le monde environnant.


EMILE, qu'est-ce que c'est?

Le projet EMILE est né dans les années 1990. C'était à l'origine un projet expérimental européen permettant d'intégrer la pratique de la langue à d'autres activités d'enseignement. Quelques trente ans plus tard, le recul est suffisant pour en observer les effets très positifs sur les apprentissages.Ce projet a évolué au cours de son histoire et des retours réflexifs des pionniers l'ayant adopté, pour permettre aujourd'hui plus de liberté quant à sa mise en place. Ainsi, alors qu'auparavant il était indispensable d'enseigner une discipline précise en anglais, il est désormais possible de pratiquer la langue de manière transversale, en parlant anglais dès que la situation s'y prête, et ce peu importe la discipline en cours. C'est cette liberté que nous avons choisi de pratiquer.


Concrètement, comment s'applique-t-il ?

Pour faire suite à l'initiation à la langue faite dès la maternelle, nous pouvons, en plus de l'heure et demie hebdomadaire imposée par les programmes officiels à partir du CP, ajouter une demi heure de pratique hebdomadaire. Ainsi, nous travaillons les nouveautés en "cours d'anglais" puis, en fonction des situations rencontrées dans les autres apprentissages, nous réinvestissons ce qui a été travaillé. Les consignes par exemple, peuvent être réutilisées presque tout le temps, les rituels du matin peuvent se faire en anglais, il est aussi possible de faire des opérations en réutilisant les nombres, ou encore de chanter en anglais...